• Cet article est écrit dans le cadre de l’évènement « La croisée des blogs » du mois de Juillet 2015, organisé par Alexandre du blog « C’éclair » avec pour thème : « Ralentir pour réussir« .

     

    Connaissez-vous le proverbe qui dit que : "tout vient à point à qui sait attendre ?"
    Connaissez-vous le proverbe qui dit que : "rien se sert de courir, il faut partir à point ?"

     

    On dit souvent que vous réussir, il faut foncer sans hésiter, que l’hésitation est une caractéristiques des gens faibles. On dit aussi qu’il faut sauter toute les barrières les yeux fermées quelles qu’elles soient.
    Est-ce aussi judicieux qu’on ne le pense ?

     

    La réussite et les fondations

     

    Lorsque l'on souhaite réussir dans un projet, il faut que celui-ci soit monté sur de bonnes bases.
    En effet, tel un grand arbre de plusieurs mètres de haut, le plus important (le plus solide) n'est pas ce que vous voyez à l'extérieur mais ce qu'il y a sous terre.

  • Comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessus. Les fondations de cet arbre sont vraiment importantes est surtout indispensables.

     

    Pour votre projet , cela doit être exactement la même chose.

    Il  s'agit de suivre le dicton mentionné au début de cet article à savoir "rien ne sert de courir il faut partir à point" (c'est à dire en étant bien préparé).

    Préparation = fondations et fondations = prendre son temps.

     

    Soyez un coureur de marathon

     

    Pour que vos projets aboutissent, vous pouvez y allez à toute vitesse mais sachez vous serez très vite fatigué(e).

    Si vous souhaitez que votre réussite soir pérenne, il vaut mieux y allez tranquillement.
    Tranquillement non pas dans le sens «  cool Raoul !» mais dans le sens course de fond. Lors d’un marathon, ce n’est jamais celui qui part le premier qui fini en tête, c’est celui qui gère le mieux sa course de fond. Cette personne l’a très bien compris le principe des fondations et sait que pour arriver à son but, elle doit gérer sa course à son rythme.

  • Votre objectif est donc d avoir de l'endurance et non une grande vitesse de pointe.

     

    Endurance rime avec persévérance

     

    En effet, lorsque vous êtes pas en "mode marathonien", vous ne démarrez jamais en trombe car c'est le meilleure moyen de ne jamais finir la course.
    L'endurance vous permet de continuer de longues minutes (voir de longues heures) votre course. 
    L'endurance rime donc bien avec persévérance :-)

     

    C'est donc aussi pour cela que vous devez bien vous échauffer au départ. La préparation est l'élément le plus immportant dans tous vos accomplissements. Plus vous le serez, plus vos résultats suivront.

    Il n'existe pas de champion du monde qui le soit devenu du jour au lendemain. Certains sont certes plus doués de nature que d'autres mais tous les champions ont une point commun.

    Ils se sont grandement préparé et ont pris le temps de le faire de la meilleure manière possible!

     

    Et vous ? Quel type de préparation adoptez-vous ? Êtes-vous plûtot rapide ou aimez-vous prendre votre temps ?


  • VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?
    VOUS ALLEZ ADORER CET E-BOOK !
    "L'art de passer à l'action" : Découvrez 40 blogueurs et entrepreneurs à succès qui partagent leurs meilleurs secrets pour se lancer !
  • 3 comments

    Je me prépare a sortir en vacances :-) et justement je voudrais que les jours de vacances soit longue tel un marathon Je suis tout a fait d'accord avec ton point de vue sauf que des fois il arrive de prendre des risques et foncer sans vraiment ni étude ni fondation, mais bon

    Reply

    […] Prendre son temps pour aller de l’avant par Xolali Zigah […]

    Reply

    Oui mais pour faire du marathon il faut des heurs d’entraînements et dans notre cas entraînement rime avec formation

    Reply