arrêter d'être négatif

Comment arrêter d’être négatif ?

Les phrases courantes des êtres négatifs :

Laisse tomber, je n’y arriverai pas.

Ne te prendre la tête avec ça, c’est trop difficile.

C’est impossible, que veux tu que je te dises de plus ?

C’est trop dur, je n’aurai jamais la motivation pour le faire.

Je ne pourrai jamais réussir cet entretien, il y a trop de candidats et je n’ai pas les compétences requises en plus.

En voulez-vous d’autres ? Je pense que c’est assez clair. Ce type de discours reflète parfaitement les gens négatifs, c’est à dire les personnes qui abandonnent avant même que la partie ait commencé.

Pourquoi sommes-nous si négatifs ?

La réponse se trouve en fait dans la question.

À votre avis, pourquoi dites vous « Miam miam » lorsque l’on vous sert un repas qui à l’air succulent ? Vous recevez quelque chose  de bon et qui va vous procurer une sensation de bien-être.

Dans mon livre électronique « Se Motiver en 11 Leçons», j’explique l’importance d’être entouré de personnes positives, qui vous stimulent afin de garder la motivation et de prendre le temps pour consacrer sur les choses qui nous tiennent à cœur.

« Nous sommes négatifs car nous recevons trop d’informations négatives »

Ceci sonne comme une lapalissade me direz-vous, mais il est tout de même est bon de la souligner. Les informations que nous recevons chaque jour influent sur notre état d’esprit comme vous ne pouvez l’imaginer. Il suffit de voir votre comportement lorsque vous êtes en vacances et que vous n’avez pas de télévision à disposition.

Totalement détendu et apaisé, vous ne pensez qu’à deux choses : profiter et vous pavaner.

Cependant, beaucoup de choses dramatiques se produisent dans le monde pendant que vous êtes en vacances, non ?
Pourquoi n’êtes-vous pas triste en train de plaindre les autres ?
Êtes-vous égoïste ? Êtes-vous une personne sans cœur ?

Peut–être mais ce qui compte en ce moment c’est vos vacances !
S’il se passe un drame près de votre lieu de vacances, vous serez vite informé par le bouche à oreille, s’il s’agit de l’un de vos proches, on vous appellera, donc : « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! » 🙂

Le rire est l’antidote de la morosité et de l’ennui : il dissipe les idées morbides et se fait souvent le garant d’une bonne santé mentale. Les gens qui rient sont des gens heureux : ils n’ont pas d’histoire. Morgan Sportès.

Les gens négatifs sont contagieux

Le problème avec les gens qui ne cessent d’être négatif c’est qu’ils sont comme le virus de la grippe. Lorsqu’il vous parlent ou vous touchent, vous êtes quasiment sûr d’être contaminé. Aucun vaccin n’existe contre ceux-là, si ce n’est la surdité.

Je précise bien qu’il s’agit des gens qui parlent très souvent de manière négative et qui abandonnent sans même avoir essayé.

Je ne parle pas des personnes qui se fâchent lorsque quelque chose ne fonctionne pas où qu’elles ont un problème qui tarde à se résoudre. Je parle de celles qui se fâchent sans même savoir pourquoi.

Pierre de Coubertin, le père fondateur des Jeux Olympiques modernes a dit un jour : « Chaque difficulté rencontrée doit être l’occasion d’un nouveau progrès »

C’est totalement vrai et il faudrait l’afficher dans la chambre de toutes les personnes négatives ou défaitistes.

Comment se soigner ?

Ne vous inquiétez pas, être négatif n’est pas une maladie. C’est uniquement un état d’esprit qui cependant, peut nous rendre  vraiment malade.

Pour pouvoir arrêter d’être négatif ou du moins l’être de moins en moins, il y a plusieurs méthodes.

J’en ai trouvé 4 pour vous :

La méthode vaillante mais radicale :

Vous plaquez tout, prenez vos économies et partez à Hawaï pendant 3 mois. Je peux vous garantir que vous ne serez plus du tout la même personne.

La méthode accessible à tous :

Vous effectuez toutes les activités qui vous rende fier de vous lorsque vous les avez accompli (un repas pour des amis ou votre famille, une séance de gym, un footing, un morceau de piano pour les musiciens, une chanson, un article pour les blogueurs, un dessin, des coloriages, etc.)

La méthode intellectuelle :

Vous écrivez toutes les phrases qui provoquent de la joie et du plaisir chez vous puis vous les afficher en évidence sur un mur que vous pourrez visualiser chaque jour. De cette manière, vous allez sans vous en rendre compte programmer votre cerveau dans le bon sens et arrêter de vous plaindre continuellement.

La méthode pour les nuls :

Vous lisez de nombreux livres sur la pensée positive et espérez que cela va changer votre vie. C’est très bien, sauf que cela ne va changer qu’une seule chose : votre motivation.

Vous serez ultra motivé mais cela ne va pas forcément vous faire agir pour autant.

Pour arrêter d’être tout le temps négatif, il faut non seulement le vouloir et s’en donner les moyens mais il faut surtout passer à l’action avec des actions concrètes.

Je compte sur vous pour les réaliser !

Vous pouvez commencer avec ce livre qui est très complet si vous voulez.

Au fait, pensez-vous être une personne plutôt négative ou vous voyez toujours le bon côté des choses ?

Connaissez-vous beaucoup de personnes négatives dans votre entourage ? Si oui, comment faites-vous pour les gérer ?    

Pour ma part, je ne le suis pas, car je fais comme lui ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *